Archive for the ‘ Automobile ’ Category

Jusqu'à la fin…

La course au championnat du monde de Formule 1 durera bel et bien jusqu’à la toute fin. En effet, Hamilton n’a pu terminer la course, victime d’un train de pneus qu’on a trop étiré, le tout combiné à une entrée aux puits (pour remédier aux pneus «finis») trop rapide dans les circonstances. Résultat, Hamilton qui reste pris dans les gravillons qui se trouvent tout simplement là, dans l’entrée aux puits de ce circuit de Shanghai…

On aura donc droit, dans deux semaines, à une course à trois, avec Hamilton, Alonso et Raikkonen à 107, 103 et 100 points respectivement en début de course ! Presque nez à nez…

Avec tout ce qu’il a dit de plus ou moins mesquin, dicté par un ego gros comme ça, j’ose espérer qu’Alonso ne gagnera pas. Il ne le mérite tout simplement pas, point final. C’est un excellent pilote, il est vrai, mais c’est aussi un ego très gros qui s’est laissé emporté par ses sentiments personnels cette année.

Quant à Hamilton, dont l’attitude est beaucoup plus humaine, je crois qu’il aura beaucoup appris de sa toute petite erreur aux conséquences énormes d’aujourd’hui. De plus, nous aurons été à même de constater ce qui se dit déjà dans certains commentaires : Hamilton semble user ses pneus plus vite que les autres pilotes. Il faisait jeu égal avec Raikkonen et Alonso dans cette course-ci, et on a pu constater de visu que ses pneus-pluie étaient beaucoup plus usés, et ce, pour diverses raisons possibles : style de pilotage, mais aussi réglages de la voiture…

Alors le rendez-vous ne pourra être manqué pour le GP du Brésil !

Les Ferraris s'envolent

Les Ferraris s’envolent littéralement aujourd’hui à ce grand prix de Belgique. Je ne sais pas si c’est l’importante claque récoltée par McLaren cette semaine qui a refroidi les ardeurs un tantinet, ou si c’est plus simplement Raikkonen qui retrouve avec joie (intérieure, la joie, car il est toujours aussi émotif qu’un frigo!*) son circuit préféré… Quel beau circuit quand même !

Il n’empêche que les deux McLaren se sont royalement fait distancer par les deux Ferraris, même si elles ont réussi à très bien conserver leurs 3e et 4e place (Alonso et Hamilton dans l’ordre).

Parlant de ces 4 coureurs, il faut tout de même mentionner que cette course au championnat est loin d’être banale, car l’issue demeure toujours incertaine, même à 3 grands prix de la fin de la saison, ce qui est bon pour le sport, comme on dit.

Au moins, avec la saga de cette semaine, la course au championnat est sauve, même si on peut continuer de questionner le fait que Ferrari s’en tire un peu trop bien dans cette histoire. (FIA=Ferrari International Assistance, disait-on chez Renault l’an dernier ;-) Après tout, c’est cette écurie qui n’a pu empêcher un de ses employés de fournir des données. Je sais bien que c’est McLaren qui en a théoriquement profité et, pour ça, elle a écopé d’une lourde sentence…

*À part, bien sûr, le petit show de boucane qu’il vient tout juste de nous servir après avoir franchi la ligne d’arrivée !

Blocage de route

Il ne sera pas question ici de blocage pour une quelconque manif, mais bel et bien de blocage de route par les policiers à la suite d’accidents…

À Chambord, il y a deux semaines, ça passait très au ralenti sur la seule route possible, la 169. Résultat, ça prenait plus de 3 heures pour traverser le village. J’y étais et nous nous sommes découragés, après une heure d’attente à la magnifique halte qui surplombe le Lac St-Jean. (Voir photos)

Des jeunes avaient volé un camion vers 9h00, heurté une moto par la suite, puis pris la fuite sur la 155 en direction de La Tuque. Plusieurs personnes se sont questionnées sur le blocage de la 169, laissant passer les véhicules un par un, très lentement, pendant que des policiers reconstituaient très (trop?) longuement la scène… La circulation fut bloquée jusqu’à au moins 17h00 : c’est long quand aucune autre route ne peut être prise comme alternative.

En fin de semaine dernière, sur la 20 entre Québec et Victo(riaville), un policier était impliqué dans un accident mortel. Encore une fois, très très (trop?) longue reconstitution de la scène et blocage de la 20 pendant toute la journée ou presque (Délai de passage se mesurant en heures). Des gens que je connais y étaient, en moto. Ne connaissant pas trop la région, ils ont demandé au policier qui bloquait le passage par où passer pour aller à Victo. Ils les a envoyé passer par la 132 !!! Comme je leur avais parlé de la 116 la veille comme trajet alternatif à l’autoroute, la réponse du policier les a fait tiquer un peu. (Un GPS leur eût été pratique, mais ça, c’est une autre histoire ;-)

Bref, quand un accident survient, je comprends que l’on doive reconstituer la scène pour l’enquête, mais il me semble que les reconstitutions s’allongent de plus en plus, en durée, paralysant presque complètement le trafic pendant de trop longues heures.

Où est le juste milieu dans tout ça ?

Perte de valeur…

Rassurez-vous je n’ai rien perdu.

Mais Fernando Alonso a perdu beaucoup de mon estime en fin de semaine quand il s’est enfoncé d’une très grosse marche vers les tréfonds de la vengeance et de la mauvaise compétition. En retardant Lewis Hamilton aux puits pour l’empêcher de faire un dernier tour de qualif, il a embarqué un très gros pas de plus dans la voie stérile de la vengeance imbécile, dictée uniquement par un ego trop gros, voire trop enflé ! Dommage !

Mais n’allons pas croire que Lewis Hamilton soit exempt de tout blâme, lui qui avait jusqu’ici un parcours absolument parfait en terme d’attitude et presque parfait en terme de résultats (Il accumule les podiums comme on n’a jamais vu auparavant, pour une recrue). Lewis, en fin de semaine, a refusé de respecter l’alternance chez MacLaren-Mercedes qui veut donner chances égales à ses deux poulains. C’est de ce départ pris «de force» par Lewis Hamilton devant Fernando Alonso que ce dernier a voulu se venger, mais d’une façon absolument anti-sportive, complétement indigne d’un champion.

Décidément, la Formule 1, comme bien des milieux où on favorise la compétition (excessive ou non — sportive ou non), comporte son lot de comportements crapuleux qui visent à écarter de très bons éléments.

Heureusement, dans le cas de la F1, la FIA a pénalisé Alonso avec justesse : pénalité qui lui a coûté cher dans la course au championnat. Mais pénaliser aussi l’écurie était inconvenant à mon humble avis : ça n’a rien à voir.

Voilà, c'est fait !

Comme je l’avais déjà dit il y a quelques mois, nous avons bel et bien ajouté à notre État des routes, l’État des infrastructures au Québec (Fichier PDF).

Cette liste des 135 viaducs, à laquelle s’ajouteront les structures dites municipales, représente ce que bien des Québécois craignaient dès octobre 2006, à la suite de l’effondrement du viaduc de la Concorde. Ces “détours forcés” vont passablement compliquer pour un temps l’industrie du transport routier. Favorisera-t-on (enfin) le développement du transport par train, ce qui détruirait beaucoup vite nos structures routières ?… Mais on a tellement négligé les infrastructures ferroviaires (elles aussi) qu’il y a là du travail à faire si on veut augmenter l’utilisation de ce moyen de transport…

Parallèlement à cela, je jasais hier avec un des nombreux entrepreneurs qui travaillent à l’Autoroute des Bleuets (route 175, parc des Laurentides) qui me confiait ses craintes à l’effet que, vu les récentes remises en question des appels d’offres concernant certains tronçons de cette autoroute en construction, il se pourrait que les reports prévus s’allongent encore, mais cette fois au profit de la réfection de certaines infrastructures (ponts et viaducs) récemment déclarées dangereuses ou à risque (plus ou moins élevé). Bref, un ou deux dossiers à suivre !

 
%d bloggers like this: