Archive for the ‘ Automobile ’ Category

Pony fringant !

Anecdote. Vécue celle-là ;-)
(Allusion au billet précédent)

Il devait être aux alentours de 5h du matin, je revenais de l’aéroport où j’étais allé reconduire une tante qui devait y prendre l’avion quelque 2h et demie plus tard pour un long trajet de plus de 20 heures et quelque 8200 km…

À cette heure très matinale, il arrive que, même si l’on conduit la voiture, on se surprend à se penser encore endormi. Surtout lorsqu’on croise ceci : un véhicule tout droit sorti de son passé pas très glorieux, un Hyundai Pony qui doit avoir, au bas mot, environ 20 ans.

Quoi ??? Ça marche encore après tout ce temps, cette bébelle ?

Sûrement l’exception qui confirme la règle…

Ah oui, parlant de vieilleries, j’ai aussi croisé un vieux, vieux, vieux pickup Dodge de la fin des années 60 (ou début 70) samedi dernier. Mais lui, il était tellement cabossé de partout que je me suis demandé (et je me demande encore, en fait) comment il peut rouler encore !

RPM : Rouler en Pensant Musique !

L’autre jour, en rétrogradant pour un dépassement dans le Parc des Laurentides, j’ai soudain remarqué que le moteur s’harmonisait parfaitement avec l’accord en cours dans la pièce musicale qui jouait : un beau LA, bien juste !

Et tout ça m’a rappelé un autre souvenir : je roulais sur la 40, par un bel après-midi, en écoutant une pièce où il y avait une pédale (note tenue pendant plusieurs accords, car elle est commune à ces accords-là) de LA (la note), à la basse, pendant plusieurs mesures. Je m’étais alors aperçu que lorsque je roulais 110 km/h avec mon véhicule du moment (mon fameux Honda Civic familiale 1988 4WD : oui, oui, des Civic 4 roues motrices, ça a déjà existé, de 1986 à 1989, 1990 aux USA), le moteur tournait à 3300 tr/min, ce qui générait un LA, un LA d’autant plus fort que cette fois-là, sur la 40, mon silencieux était bien percé et dû pour être changé. Je m’amusais donc à ce moment à enfoncer un peu plus l’accélérateur, pour le relâcher aussitôt, “mimant” ainsi les attaques de la basse, toujours sur la note la ! Du pur plaisir, ou du pur délire ;-)

Par contre, là où mon questionnement arriva fut sur lequel LA j’entendais alors. En effet, à 3300 tr/min, on obtient normalement un LA 55 Hz (3300/60). Or, j’entendais bel et bien un LA 110 Hz (celui du premier espace en clé de fa, pour les intimes ou les initiés…)

Me rappelle avoir posé la question dans un forum de discussion particulièrement hétéroclite, sans nécessairement passer pour un extra-terrestre. Réponse qui finit par arriver un jour : à chaque tour que fait un moteur à explosion, il se produit en fait deux explosions, d’où la fréquence entendue, deux fois plus élevée que le nombre de tours accomplis par le moteur ! CQFD.

J’aime bien ces épisodes où les liens se font entre divers éléments ou domaines de connaisances, éléments dont on ne voit pas le lien de prime abord :-)

NDLR : La photo n’a PAS été prise en conduisant. Elle a été prise dans un stationnement, pendant que j’appuyais un peu sur l’accélérateur, question d’avoir une aiguille un peu plus haute que 750 tr/min.

F1 et espionnage…

Une nouvelle affaire d’espionnage qui impliquerait, cette fois, Renault et McLaren… La belle affaire !

Il y a d’abord eu l’affaire Ferrari-McLaren dont on connait tous les conséquences pour l’écurie McLaren cette dernière saison. Mais, il y a aussi eu l’affaire Ferrari-Toyota, complètement passée sous silence : zéro sanction.

Dans cette nouvelle affaire (Renault-McLaren), on parle de données transportées sur disquettes : ça existe encore, ce moyen archaïque, démodé, suranné et peu commode de transporter quelques petites données (1.4 Mo) ? Je crois rêver : on dirait une «vieille nouvelle» des années 80 ou 90 maximum…

Chaud chaud au Brésil !

Les amateurs de F1 ont eu chaud pendant ce Grand Prix mémorable. Les pilotes aussi. Que de rebondissements ! Personnellement, j’alternais constamment entre la télé à RDS et la page Live timing du site officiel de la F1.

Quelques fois, on était en avance sur le site par rapport aux commentaires et descriptions de Pierre Houde… Au rythme où allaient les choses (accidents, accrochages, problèmes mécaniques, dépassements, etc.), il devenait parfois difficile de tout suivre en même temps tellement il y avait de l’action. (Et ce, même pendant les pauses, en mortaise sur la télé.) On était rivés aux écrans, sur le bout de nos sièges tout le long de l’épreuve…

Résultats : Lewis Hamilton n’est pas champion du monde, alors qu’il a mené le classement tout au long de la saison. La guigne s’est acharnée sur lui aujourd’hui, tout comme au dernier Grand Prix (non terminé) où il n’avait peut-être pas assez ménagé ses pneus, se retrouvant pris dans le gravier à l’entrée des puits. Aujourd’hui, c’est d’abord une bévue de jeunesse au premier tour, alors qu’il venait de passer du 2e au 4e rang très rapidement au départ… Ensuite, un bris (?) mécanique, vraisemblablement la boîte de vitesses, boîte qui est tout à coup redevenue fonctionnelle après, semble-t-il, un reset via une commande au volant (Control-Alt-Delete?…) Hamilton a ensuite fait ce qu’il pouvait pour remonter le plus possible, quelques abandons devant lui aidant sa cause. Je m’interroge cependant sur «sa» stratégie de 3 arrêts aux puits. Deux arrêts eut-il permis de remonter un peu plus dans les rangs ? On ne le saura jamais.

Hamilton termine ainsi ex aequo avec son rival et coéquipier Alonso. Mais comme il a une victoire de plus qu’Alonso, Hamilton termine donc la course au championnat 2e. Ça, c’est pour l’instant

En effet, le sourire exceptionnel de Raikkonen (champion officiel pour l’instant) pourrait disparaître plus tôt qu’on le croit, si les doutes de la FIA s’avèrent fondés. Ils enquêtent actuellement sur la température du carburant des BMW et Williams, deux écuries dont les voitures ont terminé 4e, 5e, 6e et 10e. Dans les trois premiers cas, ces disqualifications pourraient placer Hamilton à une 4e place vraiment inespérée aujourd’hui ! Et ainsi le placer champion du monde, rien de moins !!!

Bref, à suivre, car même après les courses, les rebondissements incroyables ne sont peut-être pas terminés !

Quelle saison 2007 !

MISE-À-JOUR : 2007-10-22–9h25 :
Finalement, la température du carburant des BMW et Williams dépassait les 10 degrés d’Écart réglementaire, mais la FIA n’a pas cru bon donner une sanction, après discussions…

Toujours selon le site de la F1, McLaren en appelle de cette décision de ne pas donner de sanction…

Encore à suivre…

Raikkonen qui sourit !!!

Oui, c’est possible ! Sur le site officiel de la F1, allez à cette page, dernière photo.
(Je ne suis pas autorisé à placer la photo ici, alors allez-y par vous même et voyez ! :-))

 
%d bloggers like this: