Archive for the ‘ Automobile ’ Category

On inverse le titre ?

Par rapport à ce que j’avais écrit le 10 septembre après le Grand prix de Monza, on a observé aujourd’hui exactement l’inverse. Schumacher qui voit son moteur sauter (chez Ferrari, c’est rare !) et Alonso qui file en première place, devançant son adversaire de 10 points pour le championnat des pilotes. Les probabilités que Schumacher revienne à égalité avec Alonso au dernier grand prix de la saison sont à peu près nulles, puisqu’il faudrait répéter la malchance Renault de Monza…

Mais, comme dirait l’autre : c’est pas fini tant que c’est pas fini. (Quelle “belle” phrase quand même ;-)

Infrastructures et inquiétudes

On en a parlé beaucoup et on en parlera encore pas mal : le viaduc de la Concorde à Laval est tristement célèbre.

Derrière tout ça, on voit l’inquiétude poindre dans la population face aux infrastructures routières du Québec. Il y a eu la 40, près de Trois-Rivières l’an dernier, où un ponceau avait cédé à la suite d’une erreur humaine lors d’une réparation de routine. À Laval, c’est plus sérieux. On parle d’usure prématurée (35 années de vie au lieu des 70 prévues), etc.

Comment peut-on prévenir ces situations? Il y avait eu inspection de routine il y a un an, et une inspection sommaire à peine une heure avant l’accident. Et ce n’est pas parce qu’un morceau relativement petit (par rapport à l’ensemble de la structure) tombe que le viaduc va automatiquement s’écrouler. Mais, cette fois-ci, ça s’est produit. Événement anecdotique et très malheureux : probablement. Espérons-le. (J’avoue ici avoir regardé les viaducs sous lesquels je suis passé ce matin, sur Henri IV…)

Gageons que les procédures d’inspection seront profondément révisées sous peu…

De plus, au traditionnel État des routes on ajoutera peut-être État des infrastructures routières au Québec…

Déceptions franco-espagnoles + Émotions italo-allemandes

Voilà qui résume la course d’aujourd’hui.

Ce matin, coup de théâtre avec une décision controversée concernant Alonso qui doit partir 10e et ainsi devoir pousser au maximum son moteur sur le circuit de Monza, particulièrement exigeant en la matière. Conséquence : on la connait. Moteur sauté à 10 tours de la fin. Bye bye la 3e place. Et l’avance d’Alonso qui fond comme neige au soleil dans le championnat des pilotes, sans parler de Renault qui recule dans celui des constructeurs.
Les gars de chez Renault avaient un logo exprimant leur frustration ce matin : FIA = Ferrari International Assistance…

D’un autre côté, Schumacher qui annonce son départ après une carrière de 15 ans en F1. Annonce faite tout juste après la course, par Ferrari (qui a véritablement initié la prise de décision). Schumi très ému : de gagner aujourd’hui ? de partir cette année alors qu’il aurait probablement voulu continuer encore un an ? de quitter son équipe formidable dans trois grands prix ?

Ah les coulisses de la F1 !…

 
%d bloggers like this: