RelâcheS

Cette année, nous avons droit à deux relâches… Non, il ne s’agit pas d’une relâche plus longue : quand même !

Vous me direz que ce n’est pas vraiment nouveau (2 relâches) et vous aurez raison… Ce ne sont pas toutes les régions du Québec qui “relâchent” en même temps. Mais, d’habitude, les relâches sont les mêmes à l’intérieur de la MÊME région. Cette année, c’est différent.

Les commissaires siégeant aux différentes commissions scolaires de la grande région de Québec ont d’abord décidé de faire la relâche une semaine plus tôt, puisque Pâques étant vraiment tôt cette année, on a décidé de “décoller” un peu les deux congés, même si Pâques ne constitue, à toutes fins pratiques qu’à une fin de semaine prolongée…

Cette année, Pâques tombe presque la date la plus tôt qu’il est possible d’avoir, si on considère que Pâques a lieu «le dimanche qui suit le quatorzième jour de la lune qui atteint cet âge au 21 mars ou immédiatement après. Autrement dit, c’est le premier dimanche qui suit ou qui coïncide avec la première pleine lune après le 21 mars (marquant le début du printemps).» (Source) (Lunes de 2008 ici)

Cependant, à peu près personne n’ayant été consulté dans ce dossier, des réactions diverses s’ensuivirent qui finirent par faire revenir certaines commissions scolaires sur leur décision. Ainsi, on se retrouve, dans la région de Québec, avec 2 relâches au lieu d’une. Une pour la rive Nord (cette semaine) et une pour la rive Sud (la semaine prochaine)…

Certains collègues de la région de Montréal sont en relâche cette semaine, d’autres en Mauricie le seront la semaine prochaine, etc. Difficile de coordonner certaines planifications avec ce casse-tête des relâches, non ?

MISE À JOUR : 2008-02-25–18h28
Quand j’entends cette «nouvelle» au Téléjournal Québec (Voir ici), je me dis que cette nouvelle n’en est pas une, puisqu’il y a déjà deux relâches dans la seule région de Québec… Je sais, on y dit que l’on (Office du tourisme, etc.) veut que le gouvernement statue et décrète une relâche pour Montréal et une autre pour Québec (rien de mentionné sur les autres régions!). Je comprends le but de la manoeuvre visant à moins concentrer les touristes en une seule semaine. Mais on a royalement manqué une occasion de dire que c’est un peu déjà le cas au Québec depuis plusieurs années, car la relâche varie selon les régions déjà (pas nécessairement selon la dichotomie Québec-Montréal, mais quand même)… Ce qui est moins winner, par contre, ce sont 2 reâches dans la même région, ce que je dénonçais ce matin…
    • Safwan
    • February 26th, 2008 7:57pm

    Dans la région de Montréal, c’est pratique courante. J’haïs ben ça. Étant étudiante à l’UQÀM, cette dernière met toujours sa semaine de lecture de la session d’hiver la première semaine de mars. Ma commission scolaire (Terrebonne, c’est tout près de Montréal, pourtant) choisit systématiquement la dernière de février. Je me suis donc souvent retrouvée à aller à un cours en pleine semaine de congé. Pas très plaisant. Cette année, oh! miracle: les deux relâches coïncident. Youppi!

    • Sylvain
    • February 26th, 2008 11:30pm

    Pour une fois que Québec était meilleur 😉

    Là, on est rendu pareil !, Yeah ! 🙂

  1. No trackbacks yet.

 
%d bloggers like this: