Les blogues — Le retour !

blogues-clavierClément en a fait un souhait sur Facebook… Je me suis senti interpellé, car chaque année, depuis 3 ou 4 ans, je me dis que j’ai manqué (ou je n’ai pas pris assez) de temps pour écrire tout ce que je voudrais écrire, pour mettre par écrit tout ce que je réfléchis, pour le partager, afin que d’autres puissent compléter. L’intelligence collective, c’est surtout ça !

Alors je suis allé relire mon janvier 2007, moi aussi ! Plus de 20 billets pour ce seul mois, (comparativement à 3 en 2016 pour TOUTE l’année, plus 3 brouillons laissés en plan) : plusieurs questions appelant des réactions — ou sur lesquelles revenir plus tard —, mais aussi des trucs plus courts et très légers, du type “statut Facebook”, sur lequel réseau je n’étais pas encore, début 2007.

Tout comme Clément (et d’autres aussi), je trouve que l’archivage sur les blogues est de BEAUCOUP SUPÉRIEUR à celui des statuts Facebook ou Twitter, entre autres. Et force m’est de constater que notre temps total (qui n’a pas augmenté) s’est fragmenté énormément entre diverses plateformes : Twitter (dans lequel le temps consacré diminue graduellement pour moi, surtout depuis que Tweetdeck a un comportement erratique sur mon ordi), Facebook (dans lequel le temps consacré augmente trop à mon goût, mais parce que les gens y sont…), Instagram et Snapchat (à l’occasion), et, évidemment, les blogues (vraiment pas assez souvent à mon goût, et donc quand j’ai un plus long texte à y placer et sur lequel je veux être sûr de pouvoir revenir efficacement, de par le mode d’archivage évoqué ci-dessus). Au moins, dans ce cas, la fonction “Article” de Facebook n’aura pas réussi à tuer les blogues pour moi !

Également, je suis allé lire les divers billets de CFD, Clément, Martine, Mario, RobertoMaxime et Martin, entre autres. Clément les répertorie ici.

MAIS à travers tout ça, mon temps total n’augmente pas : les trois mousses demandent du temps qu’il est nécessaire de leur consacrer (C’est primordial pour moi : j’ai même laissé tombé certains “tiroirs” de mes vies professionnelles pour eux.) De plus, en ce début 2017, l’une de mes vies professionnelles (la musicale) requerra plus de temps qu’initialement prévu, pour au moins quelques mois. Donc, je ne vous fais pas de promesses de publications régulières, puisque la nuit, il faut dormir un minimum d’heures si on veut rester en santé : à mon âge, ça commence à compter 😉 !

En même temps, écrire plus souvent ici (et donc moins ailleurs !) sera ma priorité.

ET SURTOUT, et je lance l’invitation à tous ceux qui liront ici, commenter SUR LES BLOGUES DIRECTEMENT, et non sur Facebook ou Twitter, car ces commentaires précieux se perdent trop facilement sur ces plateformes, qu’on se le dise.

blogues-fb

  1. Grand plaisir de te lire Sylvain!

    Tu as raison, c’est important de préciser que réactiver les blogues ne doit pas se transformer en surcharge additionnelle. C’est plutôt un réflexe qu’on doit changer (retrouver?). Quand on a une idée, prendre le temps de la formuler, spontanément, et la partager, sur un blogue plutôt que par bribe/partage/like/commentaire sur Facebook.

    Ça doit être une démarche de focalisation de notre attention et de notre temps qu’une tâche de rédaction supplémentaire.

    Bon dimanche! Et à très bientôt, j’espère!

  2. Discussion Facebook que je retranscris ici pour traces futures 🙂

    Line Raymond : Rooooooo… Je culpabilise depuis que Gilles avait fait un souhait semblable. En fait, ce qui me décourage, c’est que certains premiers billets qui ont plus de 10 ans pourraient être réécrits. D’autres situations ont empirées, merci austérité. Comme les choses ne bougent pas vite en éducation.

    Ce à quoi j’ai répondu : En effet ! Après 10 ans, on est toujours d’actualité… Ça doit être ça, l’Histoire cyclique ;-/
    Va écrire ça (Copier-coller suffira) sur mon blogue, on en gardera meilleure trace que sur Facebook et sa mémoire de poisson rouge qu’il tente de nous inculquer de force !

    Marc-Olivier Gingras : Bien d’accord sur le fait que conserver des statuts Facebook est difficile, mais que penses-tu de la plateforme Notes? https://www.facebook.com/notes

    J’ai répondu : Je ne connais pas, mais peu importe les plateformes gratuites, on finit toujours par être “victimes” des publicités visant leur financement, car rien n’est jamais fondamentalement gratuit… Je vais surement y jeter un œil quand même…

    Gilles Jobin Twitter, c’est ma ville.
    Le blogue, ma maison.
    Facebook, la taverne. (Jobineries, septembre 2012)

    –>J’ajoute : J’adore !!!

    Gilles Jobin Et aujourd’hui j’ajouterais : Internet, mon pays. (ou, peut-être, ma planète.)

    –> Line Raymond Incontestablement ma planète.

  1. No trackbacks yet.

 
%d bloggers like this: