Vétusté québécoise…

L’autre semaine, on parlait des toits qui coulent dans certaines écoles. Cette semaine, on a fait état de nos CHSLD (Centre hospitaliers de soins de longue durée) où l’on manque cruellement de ressources. (Ce qui a inspiré Ygreck, dont je reproduis ici la caricature, avec son aimable autorisation : merci ! – et le dessin de Ygreck m’a largement inspiré le texte qui suit : re-merci !)

Y a pas à dire, soit que Charest est complètement dans l’champ avec ses baisses d’impôts (mais dont on aimerait tous pouvoir bénéficier individuellement, tellement notre portefeuille crie famine plus souvent qu’à son tour), soit l’argent public est épouvantablement mal géré : j’avoue avoir un penchant pour cette dernière hypothèse, même si on sait que, de plus en plus, les besoins sont grandissants en santé, avec la population vieillissante et moins de travailleurs pour payer… Ici le babyboom québécois récent nous laisse un espoir de pouvoir respirer un jour… peut-être !

Pendant ce temps, dans nos sociétés, les animaux peuvent être traités aux petits soins et même plus, moyennant supplément, bien sûr, mais combien de gens vont presque se sacrifier pour leur sacro-saint toutou ?!!! Je veux bien être pour le soin aux animaux, mais il ne faudrait quand même pas que l’humain passe après, dans nos sociétés, non ?

  1. No comments yet.

  1. No trackbacks yet.

 
%d bloggers like this: