Toponymie accusée ?

Les gens de Québec en ont parlé longuement en 2004, 2005 et 2006. Depuis que les nouveaux noms de rues ont été mis en vigueur, on en entend moins parler… jusqu’à cette semaine.

Lors d’un incendie particulièrement violent (voir aussi ici), un garçon de 10 ans est décédé. Les pompiers avaient demandé à Hydro-Québec de couper le courant, mais il paraît que la procédure a pris plus de temps que prévu, retardant d’autant l’opération de sauvetage qui, rappelons-le, doit se faire avec un minimum de sécurité si on ne veut pas avoir des sauveteurs victimes avant même qu’elles aient pu sauver quelqu’un…

Il semblerait, selon les informations, que le nom des rues n’ait pas été mis à jour partout chez Hydro-Québec… On va attendre d’en savoir plus avant de conclure, mais avouons que la situation est pour le moins intrigante. De plus, on affirme aujourd’hui, dans un article de journal, que les factures d’Hydro, elles, parviennent bel et bien sous le nouveau nom en vigueur aux clients de cette rue.

Nonobstant ces affirmations, le questionnement s’impose : et si c’était vrai !
On peut certes spéculer ad nauseam, mais la sagesse nous conseille d’attendre un peu avant de crier au scandale. Mais si jamais une vie humaine n’a pu être sauvée à cause d’une erreur dans une base de données quelconque, la grogne risque de s’amplifier dans la population à propos de toute cette opération de prétendue harmonisation de noms de rues qui a coûté une fortune (pensons juste à tous les gens impliqués pendant des années pour arriver à cela…)

Un dossier à suivre, donc, qui demeure à tout le moins préoccupant…

    • Jerome
    • April 19th, 2007 10:16pm

    Le pire dans tout ça, c’est qu’ils nous disaient que de changer les noms de rues était nécessaire pour notre “sécurité”, nottamment pour pas que les pompiers se trompent d’adresse…

    Ouf..

    • Jerome
    • April 19th, 2007 10:16pm

    Le pire dans tout ça, c’est qu’ils nous disaient que de changer les noms de rues était nécessaire pour notre “sécurité”, nottamment pour pas que les pompiers se trompent d’adresse…

    Ouf..

  1. No trackbacks yet.

 
%d bloggers like this: