Technologie et générations…

Ce «soir», après le boulot, il y avait un 4 à 6 où j’ai décidé d’expérimenter quelque chose d’intéressant : une vidéoconférence avec un collègue qui est à l’extérieur du pays (Martinique) pour un an (on avait planifié le tout hier soir et je me suis fait autoriser un accès sans fil sur le routeur de cette section de l’école par notre technicien bien-aimé!). Ce fut un succès total, avec plusieurs collègues qui sont venus tour à tour à l’ordinateur portable pour converser avec la famille éloignée et échanger presque comme si on y était.

Seule ombre au tableau, dans les circonstances, les haut-parleurs du portable ne sont pas assez puissants et j’ai dû retirer un peu le portable de la «circulation» pour qu’on puisse entendre un tant soit peu.

À part ça, c’est une expérience à renouveler dans un avenir prochain. Ainsi, les gens ont l’impression d’être plus près…

Autre constatation : en jasant avec des collègues moins «techno», je me suis aperçu que la technologie épate beaucoup une certaine génération qui, en même temps qu’elle s’émerveille, s’inquiète un peu de ne pas tout saisir de l’ampleur du phénomène, et qui se demande jusqu’où cela pourra se rendre dans un avenir plus rapproché que l’on pense… Un bon sujet pour la non-conférence de samedi 😉

  1. No comments yet.

  1. No trackbacks yet.

 
%d bloggers like this: