Reportage, innovation, plogue ou quoi d'autre ?

Dans la même veine que Martine Pagé hier qui a fait sa réflexion-montée de lait bloguesque à propos des classements Web de Bruno Guglielminetti, Dominique Arpin et Michelle Blanc (pas de lien qui pointe vers ces vedettes Web, ici, pour rester dans ma ligne de pensée (ou éditoriale) à propos des classements, bon : sans rancune les potes !), classement visant sans doute à mettre en vedette ceux qui sont déjà “au sommet” (?), basé sur des raisons plus ou moins subjectives, dont la raison principale en est probablement une de marketing, tout comme le palmarès des écoles de la revue l’Actualité qui met sur le même pied toutes les écoles, sans égard aux contextes qui les différencient, etc. …

DONC, dans la même veine que Martine Pagé, aujourd’hui je réagis à un article de l’Infobourg, que je lis régulièrement et que j’apprécie généralement… sauf un peu ce matin.

Dans l’article suivant, on parle d’une école qui s’est débrouillée pour ne pas fermer, qui s’est donnée une vocation technologique, l’école La Relève, en Gaspésie. Jusque là, bravo ! MAIS, première remarque (j’ai failli écrire, première Demarque ;-)), deux des trois liens dans l’article, pointent sur des pages web de la compagnie Demarque, une compagnie de logiciels éducatifs que j’estime beaucoup. Je sais qu’Infobourg et Demarque sont près l’un de l’autre (Facebook dirait sans doute “amis”)*, mais à ce point, je ne savais pas… ou j’osais croire qu’on publicisait un peu plus subtilement ! (Attention, je n’ai pas dit que j’étais contre tout ce genre de trucs, mais je fais juste soulever la question un petit peu…)

L’autre lien, quant à lui, pointe, sur une géolocalisation de la petite municipalité où est sise cette école.

Pas de lien vers l’école à vocation technologique. Aucun. Pourquoi, me suis-je dit ? Cherchons un peu. Eh bien je n’ai trouvé AUCUN lien valide en 10-12 clics et 3-4 pages Google. La Commission scolaire René-Lévesque a un site où on indique les établissements. Pour l’école La Relève, on trouve un lien poitant sur… une erreur 404 (site inexistant) : pour la vocation technologique, on repassera !

Alors quel était le but de l’article de l’Infobourg alors ? Faire un reportage sur la survie d’une école dont on ne trouve pas de trace au final ? Faire une plogue pour Demarque ?(!) Parler d’innovation (à part mentionner l’équipement dont disposent les élèves, je n’ai pas lu grand’chose, pédagogiquement parlant…) ?

Désolé pour l’équipe d’Infobourg aujourd’hui. Je ne me suis peut-être pas fait des amis avec ce que je viens de dire (comme Martine Pagé hier avec les gens du web qu’elle aime pourtant si bien), mais je suis trop resté sur mon appétit en lisant cet article, d’où le fait que je fasse part ici de ma déception, tout simplement et, surtout, sans aucune rancoeur de ma part, juste dans un esprit collaboratif dit “web 2.0” ou autre appellation non contrôlée !

La collaboration, c’est aussi ça, en dépit des apparences trompeuses qu’une première lecture trop rapide pourra éventuellement engendrer.

Internet est une toile 🙂
…et tissée serré à part ça 🙂

MISE À JOUR : 2009-02-10–13h18 :
*Note 1 : On (on et on, en fait : merci mes chers amis-“on” !) me dit d’écrire “propriétaire de”, ce qui, du même souffle, justifie tout à fait la “plogue” marketing dont je parlais plus tôt dans ce billet… mais qui ne justifie absolument pas l’absence de lien valable pour une école à vocation technologique !!!
    • Martine
    • February 11th, 2009 10:08am

    Permettez-moi de réagir ici.

    L’objectif de mon article était de démontrer comment une très petite école pouvait utiliser les technologies pour dynamiser son enseignement, offrir quelque chose de plus aux élèves. L’équipe de cette école est très proactive et je trouvais leur vécu intéressant. Les élèves de 2e et 3e année ont tous un ordinateur portable, et ce depuis plusieurs années. Il s’agissait de donner un exemple de ce qui se fait en région en intégration des TIC. Vous m’en voyez désolée si je n’ai pas réussi à transmettre ce message par ma rédaction.

    Contrairement à ce que j’avais d’abord écrit dans l’article, l’école n’a pas été reconnue comme établissement à vocation technologique il y a six ans, mais tout récemment (cela a été corrigé depuis). L’équipe est donc en période de rodage et d’organisation. J’avoue que j’ai moi aussi trouvé étrange que l’école n’ait pas de site Web digne de ce nom. J’ai d’ailleurs placé une demande à la directrice de l’école pour savoir ce qu’il en est de ce côté.

    Par ailleurs, il est effectivement vrai que De Marque est propriétaire de L’Infobourg et cela n’a jamais été caché. D’ailleurs, j’ai ajouté les précisions dans l’article aux endroits où cela aurait du être mentionné dès la publication. Généralement, c’est ce que je fais. Il s’agit d’un malencontreux oubli.

    L’Infobourg a toujours eu comme politique d’être extrêmement neutre. Je m’en fais un devoir de tous les jours. Si vous ignoriez jusqu’à aujourd’hui que De Marque est « propriétaire de », c’est probablement que je ne fais habituellement pas dans la « plogue ». L’objectif du présent article n’avait aucunement cette intention. Il est simplement apparu en cours d’entrevue que l’école utilisait de nombreux produits De Marque. Aurais-je du laisser tomber la rédaction de l’article? Pour ma part, j’ai jugé que le témoignage d’un enseignant très motivé qui a choisi de demeurer en Gaspésie malgré l’isolement, et ce au bénéfice de ses élèves, valait la peine d’être rapporté sur l’Infobourg ?

    • Sylvain
    • February 11th, 2009 2:55pm

    Martine, j’étais à peu près sûr de pouvoir lire votre réaction ici et je vous en remercie grandement !

    En complément à votre réaction, je dois dire que, concernant l’Infobourg, soit que je lise vite ou que la pub est habituellement très subtile et ne donne pas dans la plogue : Demarque n’est habituellement pas “ploguée” de façon trop évidente dans vos articles si ce n’est de la petite mention tout en bas de page “©Demarque + l’année en cours”, que me signalait Michel Dumais hier…

    Donc, je suis d’accord avec le fait que la plogue est très rarement utilisée chez Infobourg et j’en suis fort aise, connaissant la susceptibilité du milieu de l’éducation à tout ce qui s’appelle publicité (parlez-en au Canadien de Montréal et au MELS ces jours-ci !!!)

    Mentionner qu’une école fait tout pour s’en sortir est très bien en soi et là n’est pas le reproche que je faisais hier. Tout au plus, en ce qui vous concerne directement, j’ai questionné la plogue un peu plus apparente, sans aucune animosité, tiens-je à préciser… (Questionnement que je crois légitime, concernant une ligne éditoriale plus ou moins implicite pour le lecteur de passage…)

    Le gros problème en fait est du ressort de l’école elle-même et/ou de la commission scolaire en question, qui ne mentionne même pas de site valable pour une telle école, ce qui, à mon humble avis, est un non-sens, carrément. Merci d’avoir questionné la direction à ce sujet et de nous en faire un suivi lorsqu’une réponse vous parviendra. Je serai de ceux qui apprécieront 🙂

    J’espère que vous aurez compris mon interrogation de départ qui visait à saisir le but ou l’essence-même du texte qui relatait, dans un Infobourg propriété de Demarque, une école qui utilise des produits Demarque, avec deux adresses sur trois qui pointe vers des produits Demarque : de là à conclure à un Publi-reportage*, il n’y avait qu’un pas que je me suis empressé de questionner, plutôt que de franchir !

    *Nom que l’on donne aux reportages publicitaires payés, publiés dans un journal papier traditionnel… Je sais maintenant que dans l’Infobourg, Demarque n’a pas à payer pour faire de telles publicités, puisqu’elle est aussi propriétaire du “journal” elle-même. Selon la ligne éditoriale que vous affirmez vous être donnée pour l’Infobourg, ce type de convergence d’informations n’est pas dans votre style et je vous incite à continuer en ce sens 🙂

    • Martine
    • February 11th, 2009 3:51pm

    Il est possible de lire la réponse de la directrice de l’école (à savoir pourquoi ils n’ont pas de site Web) au bas de l’article sur l’Infobourg:
    http://www.infobourg.com/sections/actualite/actualite.php?id=14024

    Martine Rioux, Infobourg

    • Sylvain
    • February 11th, 2009 5:12pm

    Merci beaucoup Martine pour le suivi ultra-rapide !

    À ce que je lis, et comme je le disais sur Twitter tout à l’heure, ça ressemble à une école web1.0 à l’heure actuelle… Je crois que je vais de ce pas écrire à la directrice (merci pour l’adresse courriel en passant) et faire quelques suggestions pour prendre un certain virage afin d’entrer vraiment dans un nouveau paradigme d’apprentissages et favoriser l’utilisation de ce matériel encore plus et encore mieux 🙂

    À+ pour la suite !

  1. No trackbacks yet.

 
%d bloggers like this: