Messmer

Hier soir, j’ai pu découvrir ce drôle de personnage, hypnotiseur-humoriste (comme il se définit lui-même), lors d’un spectacle “corporatif” qu’il donnait pour la municipalité de St-Augustin.

Pour un sceptique comme moi, c’était tout simplement fascinant, et ce, pour plusieurs raisons. D’abord, je connaissais bien une des personnes volontaires. Alors j’ai pu en savoir un peu plus sur le déroulement des événements, à partir du regard posé a posteriori par cette personne volontaire.

Les personnes ne jouent donc pas la comédie et vivent vraiment ce que Messmer leur suggère. Bien sûr, il faut être coopératif au départ et accepter de se placer sous la dépendance de la volonté de l’hypnotiseur. C’est l’évidence même. (Il y avait un test au départ et je l’échouais largement : pas bon candidat, moi 😉 Une fois cette étape de “soumission” franchie, c’est hallucinant ce que l’on peut faire faire aux hypnotisés. Ainsi, la personne volontaire que je connais a oublié complètement le chiffre 7 et comptait ses doigts ainsi : 1, 2, 3, 4, 5, 6, …, 8, 9, 10 ! Également, 4+3 donnent : …8-1 ! Un autre exemple est lorsque cette même personne a complètement perdu l’usage de ses cordes vocales… Ou encore quand elle est allée souhaiter “Bonne année grand-papa !” au maire Marcel Corriveau… Ce ne sont que quelques exemples, mais plusieurs autres faits m’ont convaincu de l’efficacité du phénomène pour qui s’abandonne réellement…

Voir aussi des extraits d’interview avec Messmer ici.

  1. No comments yet.

  1. No trackbacks yet.

 
%d bloggers like this: