3108 = Blog’s day

Je me rappelle ce 31 août 2006, il y a déjà 4 ans.

J’avais décidé de partir mon blogue moi aussi, comme bien d’autres…

537 billets plus tard et 1293 commentaires (dont la majorité date tout de même de cette époque où on commentait un peu plus qu’aujourd’hui (pas un reproche, là, je fais pareil moi aussi ! – on commente parfois sur… Twitter, par exemple)) après tout ça, donc, voilà où l’aventure m’a mené.

J’ai pu conserver des traces de plusieurs trucs, exprimer des humeurs, des opinions aussi, objectiver souvent différentes pratiques, expériences, réfléchir, etc. Petit à petit le tout s’est tout de même transformé. Aujourd’hui, les billets d’«humeur du moment» sont presque disparus: pour cela, il y a Twitter. Les découvertes partagées rapidement vont aussi à Twitter. Ici, je réfléchis plus longuement, au besoin, comme ça. Je fais aussi parfois des synthèses, mûries en tête pendant quelques semaines ou même mois !

Certaines de ces réflexions m’ont amené à connaitre des gens vraiment intéressants, permettant ainsi de développer de nouvelles collaborations que je n’aurais pu espérer autrement.

L’aventure du web dure toujours – je pense qu’elle est là pour rester -, ce web qui n’a rien de virtuel, bien au contraire, si je regarde les gens concrets que ça m’a fait connaitre réellement, ou sur Skype, en vidéo ou juste en audio, avec le conferencing Adobe Air et autres…

Merci à tous de vos passages par ici. Sachez que j’essaie d’en faire autant sur vos blogues, pour ceux dont je connais l’existence d’un tel blogue (si vous le laissez en lien dans un commentaire, c’est encore mieux ;-))

Au plaisir d’échanger avec vous, de collaborer, de construire ou d’expérimenter un truc ensemble, etc.

  1. C’est un réel plaisir de te lire à chaque fois même si je laisse rarement des commentaires 😉 Le plus fantastique, c’est d’avoir connu via ces lignes un prof qui aime ce qu’il fait, qui est passionné et qui en fait profiter les autres! C’est par ce genre de rencontres virtuelles qu’on a rapidement envie de passer aux rencontres réelles 😉 Longue vie à ton blogue Sylvain!

  2. Bonne continuation!

    Et quand tu soulèves que les choses ont bien changé (notamment au niveau des commentaires), ça me fait penser au fait qu’il est devenu plutôt rare de lire des billets comme celui-ci, alors que c’était habituel avant.

    J’ai un petit « crounch » nostalgique…

    😉

  3. Stéphane et Pascal, merci 🙂

    Pascal, crounch nostalgique: ben oui, ça nous prend de temps à autre et c’est signe qu’on vieillit… en sagesse 😉

    Plus sérieusement, les choses évoluent, mais pas toujours pour le mieux, mais pas toujours pour le pire non plus. Il y a du bon dans l’instantanéité de Twitter comme il y a du bon dans le temps d’arrêt et de réflexion que permet le blogue, mais pas Twitter. Et je n’ai pas parlé de Facebook qui essaie de tout amalgamer sans y parvenir totalement !

  4. En effet, un beau fourre-tout Facebook…

  5. @Pascal: …mais qui rejoint le monde. Mes élèves en tout cas: environ 90% ont un compte Facebook, soit 2 ou 3 élèves de plus que ceux qui vont sur MSN Messenger au moins une fois par 2 ou 3 jour. Et je ne parle pas des 5 à 8 % qui ont un compte Twitter !!!

  6. C’est un réel plaisir de te lire à chaque fois même si je laisse rarement des commentaires 😉 Le plus fantastique, c’est d’avoir connu via ces lignes un prof qui aime ce qu’il fait, qui est passionné et qui en fait profiter les autres! C’est par ce genre de rencontres virtuelles qu’on a rapidement envie de passer aux rencontres réelles 😉 Longue vie à ton blogue Sylvain!

 
%d bloggers like this: