Mesdames et leur(s) fantôme(s)

La mode des fantômes doit être en train de revenir, je suppose !

Bien après la (vieille) série télévisée, Madame et son fantôme (ci-contre), on a eu droit à Nathalie Cole et son papa, le célèbre Nat King Cole.

Puis il y eut aussi Céline et Frank Sinatra…

Maintenant, on a droit à Céline et Elvis (Tiens donc, un autre King! Ne manquerait plus que William Lyon Mackenzie King! 😉
Presque 30 ans après la mort du King Elvis, est-on en train d’essayer de nous prouver qu’il était bel et bien sur une île déserte et qu’on a réussi à le convaincre de ressortir de là, le temps d’une chanson ? 😉

En passant, quand j’ai fouillé pour trouver les images que j’ai placées ici, je suis tombé par hasard sur celle-ci, dans un site plus ou moins consacré aux “femmes d’Elvis”. Ici, Hope Lange (la Mrs. Muir de Madame et son fantôme) dans une scène avec le King ou un des Kings des temps passés…

Shuffle – que c'est petit !

Ayant eu l’occasion d’«essayer» un iPod Shuffle en fin de semaine, je demeure tout de même en admiration devant ce chef d’oeuvre de miniaturisation…

En fait, c’est comme une carte SD (les cartes qu’on met dans les appareils photos numériques, entre autres) qu’on aurait enveloppée d’une très jolie robe. Espace réduit, certes (trop pour moi, en fait), et prise d’écouteurs qui sert aussi de prise pour le dock, ce petit boitier qu’on utilise pour relier le iPod Shuffle à l’ordinateur, et qui sert d’intermédiaire entre le iPod et la prise USB. À noter que la prise d’écouteurs fait partie, en quelque sorte, de la charnière du clip (La prise d’écouteurs n’est pas visible sur cette photo, elle est du côté gauche et se rend quelque part sous le pouce sur la photo…)
Bref, espace calculé, prix très abordable pour un iPod, mais, pour moi, pas d’écran rend le truc un peu moins intéressant… mais pour l’espace occupé par l’appareil, c’est le prix à payer.