Écran mince ? Non : ULTRA-MINCE !

Ma découverte du jour : cet écran de Sony, qui fait 0.3 mm d’épaisseur, fonctionnant avec des DEL organiques (OLED en anglais deviendra-t-il DELO en français?).

Cet écran nous laisse présager pour l’avenir des trucs qui se rapprochent de ce qu’on considérait encore hier comme de la pure fiction…

Imaginez la minceur des portables à mémoire flash (ou autre bidule beaucoup moins gros qu’un disque dur) avec ces écrans. Imaginez les télés de demain. Imaginez…

Bon OK, je me calme et je vais attendre quelques années que le produit sorte et… que les prix baissent !!! 😉

Météomédiocre :-(

Je ne sais pas si vous aviez remarqué, mais le petit module météo (que j’avais placé ici depuis quelques mois, gracieuseté de Météomédia) s’était dérèglé depuis au moins une semaine… Seules les 2 premières villes (au Québec) étaient affichées. Trois autres villes (non canadiennes) avaient mystérieusement disparues.

MISE À JOUR – 2007-05-12–7h30 :
Depuis hier après-midi, je suis allé chercher le code à nouveau sur le site de Météomédia (Mais à partir d’un PC au lieu d’un Mac… Je ne saurai jamais si ça faisait partie de la solution, à moins de tester de nouveau… plus tard !) Je trouve que les modules de Google prennent beaucoup trop de place, alors j’enlèverai ceux de météo de Google sous peu (Pas le temps aujourd’hui !), car il y a décidément trop de météo sur ce blogue 😉

Autre remarque : je ne sais pas si c’est le fait d’avoir commencé à utiliser des Google gadgets, mais la recherche de mon blogue sur Google avec peu de mots clés a fait en sorte que je parte de la 700 quelquième place pour aboutir en 1re hier et en 3e ce matin : étrange ! (Bof…)

Ci-dessous (pour les lecteurs qui ne seraient pas passés ici avant) : mes déboires avec le bidule de Météomédia, d’où le titre de ce «billet»…
– – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – –

J’ai vainement tenté de me procurer à nouveau le code chez meteomediocre.com. Parfois, je ne pouvais même pas faire s’afficher la ville choisie… Je leur ai finalement écrit. Deux fois. Sans succès. On a beau cocher que notre message concerne tel ou tel aspect, c’est tellement con-vivial (!) qu’on n’est même pas sûr que le message se rend… car je n’ai obtenu aucune réponse. Silence total : service complètement nul, alors ! Il est même arrivé que le site me retourne une erreur en cours de rédaction de ladite lettre : GRRR !… et j’en passe !

Le site, sur ce point, s’est grandement détérioré, ou bien il n’est devenu compatible qu’avec Explorer 6 ou une autre niaiserie du genre, gracieuseté d’un programmeur inexpérimenté ou Microsoft-only… Le Web doit être universel, toutes plateformes ou tous systèmes d’exploitation confondus. C’est un principe de base auquel je tiens mordicus !

Alors devant cet état de fait et cette non-collaboration des plus évidentes chez Météomédiocrité inc., j’ai enlevé de mon blogue tout ce qui venait de leur site et l’ai remplacé par des Google gadgets… Seul hic très visible, ces gadgets prennent beaucoup plus de place que l’ancien module Météomédia pourtant très bien conçu au départ… Dommage pour eux, mais j’en avais assez.

Mesdames et leur(s) fantôme(s)

La mode des fantômes doit être en train de revenir, je suppose !

Bien après la (vieille) série télévisée, Madame et son fantôme (ci-contre), on a eu droit à Nathalie Cole et son papa, le célèbre Nat King Cole.

Puis il y eut aussi Céline et Frank Sinatra…

Maintenant, on a droit à Céline et Elvis (Tiens donc, un autre King! Ne manquerait plus que William Lyon Mackenzie King! 😉
Presque 30 ans après la mort du King Elvis, est-on en train d’essayer de nous prouver qu’il était bel et bien sur une île déserte et qu’on a réussi à le convaincre de ressortir de là, le temps d’une chanson ? 😉

En passant, quand j’ai fouillé pour trouver les images que j’ai placées ici, je suis tombé par hasard sur celle-ci, dans un site plus ou moins consacré aux “femmes d’Elvis”. Ici, Hope Lange (la Mrs. Muir de Madame et son fantôme) dans une scène avec le King ou un des Kings des temps passés…

Shuffle – que c'est petit !

Ayant eu l’occasion d’«essayer» un iPod Shuffle en fin de semaine, je demeure tout de même en admiration devant ce chef d’oeuvre de miniaturisation…

En fait, c’est comme une carte SD (les cartes qu’on met dans les appareils photos numériques, entre autres) qu’on aurait enveloppée d’une très jolie robe. Espace réduit, certes (trop pour moi, en fait), et prise d’écouteurs qui sert aussi de prise pour le dock, ce petit boitier qu’on utilise pour relier le iPod Shuffle à l’ordinateur, et qui sert d’intermédiaire entre le iPod et la prise USB. À noter que la prise d’écouteurs fait partie, en quelque sorte, de la charnière du clip (La prise d’écouteurs n’est pas visible sur cette photo, elle est du côté gauche et se rend quelque part sous le pouce sur la photo…)
Bref, espace calculé, prix très abordable pour un iPod, mais, pour moi, pas d’écran rend le truc un peu moins intéressant… mais pour l’espace occupé par l’appareil, c’est le prix à payer.